Aide aux Français détenus à Maurice

En cas d’arrestation, le Consulat veille à ce que vous :

  • puissiez être défendu, notamment en ayant recours à un avocat ;
  • soyez correctement traité (nourri, vêtu, soigné) dans le cadre du droit local et des habitudes du pays ;
  • puissiez être en contact avec votre famille et recevoir l’aide financière et matérielle de cette dernière.


Le Consulat ne peut pas :

  • intervenir dans le cours de la justice locale (par exemple en demandant votre libération) ou se prononcer sur le fond de l’affaire (ce qui porterait atteinte à la souveraineté du pays dans lequel vous êtes détenu et au principe de la séparation des pouvoirs) ;
  • assurer lui-même votre défense ou vous représenter devant le tribunal, cette tâche incombant à votre avocat ;
  • payer les frais de votre défense ;
  • régler vos amendes ou vous aider à acquitter une caution ;
  • enquêter sur les faits qui vous sont reprochés ;
  • vous donner de l’argent pour améliorer votre ordinaire. Si vous n’avez pas d’argent et n’avez pas la possibilité de travailler dans le cadre de la prison, votre famille ou vos amis doivent être sollicités pour vous venir en aide.

Dernière modification : 06/11/2014

Haut de page