Environnement : le « Dialogue avec la société civile » fournit des pistes de travail pour Maurice

C’est dans le cadre du 20e anniversaire du GEF Small Grants Programme et en vue de la 21ème Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique (COP21) de décembre 2015 à Paris, que s’est tenu lundi 6 juillet 2015 à l’Institut Français, le « Dialogue avec la Société Civile ». Co-organisé par l’Ambassade de France et le Programme des Nations Unies pour le Développement, l’événement a rassemblé une quarantaine de participants de tous horizons : ONG, secteur privé, et parlementaires. M. Laurent GARNIER, Ambassadeur de France, est intervenu en ouverture pour rappeler l’importance de la mobilisation à Maurice, petit Etat insulaire en développement directement touché par les effets du dérèglement climatique.

JPEG

Réunis en groupe de 6 ou 7 personnes, les acteurs ont échangé sur les thématiques du changement climatique, de la biodiversité, de l’énergie, de l’agriculture et des déchets. L’objectif ? Tourner sur chaque tableau représentant une thématique pour lister les enjeux à Maurice et parvenir à émettre des pistes de travail.

JPEG

Une quinzaine de recommandations ont ainsi été émises telles que l’intégration des communautés locales dans la prise de décisions liées à l’environnement et à la biodiversité, un système de tri à la source pour les déchets, ou encore la mise en place de davantage de programmes de sensibilisation concernant le changement climatique.

JPEG

Les pistes de travail fournies seront alors retranscrites et transmises au Ministère des Affaires Etrangères ainsi qu’à la COP21.

Dernière modification : 08/07/2015

Haut de page