Exercice militaire franco-mauricien « Phoenix »

Du 17 au 22 novembre 2019, la France et Maurice ont conduit l’exercice interarmées et interallié « Phoenix », le premier exercice militaire bilatéral entre la France et Maurice se déroulant à la fois dans les eaux et les territoires mauriciens.

Rassemblant plus de 100 participants français des FAZSOI (Forces armées de la zone sud de l’océan Indien) et presque 200 participants mauriciens de la Force de police (MPF) et des garde-côtes, « Phoenix » est un exercice d’entraînement bilatéral visant à conduire une opération militaire commune, à renforcer la connaissance mutuelle des procédures et règles de sécurité, et à mettre en œuvre un travail conjoint sur la lutte contre le narcotrafic.

Cet exercice s’inscrit dans le cadre de la coopération de défense franco-mauricienne, qui est dynamique et appréciée par les deux partenaires. Cette coopération, axée sur la lutte antiterroriste et la sécurité maritime, vise à renforcer les capacités de la Force de police mauricienne. La coopération dans le domaine naval devrait aussi être amenée à se développer.

La coopération de défense franco-mauricienne est active depuis de nombreuses années et s’est dernièrement renforcée grâce à la signature en mars 2018 d’un accord relatif à la coopération en matière de défense et au statut des forces. Le 9 novembre 2018, une déclaration d’intention en matière de coopération de défense entre la France et Maurice a également été signée, visant à renforcer le volet naval et prévoyant la tenue de l’exercice « Phoenix ».

L’essentiel des actions de coopération mises en œuvre à Maurice par les FAZSOI concerne la formation de la Mauritius Police Force (MPF), dont notamment les forces paramilitaires Special Mobile Force (SMF), les garde-côtes ou encore l’Explosive Handling Unit. Ces formations se déroulent tant à La Réunion qu’à Maurice.

L’Indopacifique, une priorité pour la France

La coopération militaire franco-mauricienne s’inscrit dans le cadre de la stratégie indopacifique de la France. Espace au cœur des échanges commerciaux et au premier plan de la mondialisation, l’Indopacifique est aussi une réalité géographique pour la France, qui y compte 1,5 million de citoyens et 93 % de sa zone économique exclusive.

L’engagement français pour une approche multipolaire et inclusive aux enjeux sécuritaires de la région se traduit par le renforcement et le développement de partenariats bilatéraux, ainsi que par une implication renforcée dans les organisations régionales. Cet engagement est notamment mis en œuvre chaque année lors d’un exercice de coopération militaire organisé avec l’ensemble des partenaires de la Commission de l’océan Indien, dont Maurice.

Dernière modification : 02/12/2019

Haut de page