La frégate de surveillance Nivôse entre au bassin

JPEG

En arrêt technique délocalisé à l’Ile Maurice, la frégate de surveillance « Nivôse » est entrée dimanche 11 janvier au bassin du Chantier Naval de l’Océan Indien. L’opération délicate s’est réalisée sans encombre découvrant ainsi les œuvres vives du navire.

JPEG

Le « Nivôse » était arrivé à Port Louis avec son équipage le matin du 6 janvier après 24 heures de remorquage depuis l’île de la Réunion, son port base.
Construit en 1992, le bâtiment a été fortement endommagé à la suite d’un incendie de son compartiment machine, le 30 septembre 2014, entraînant une période d’indisponibilité prolongée. En plus des réparations proprement dites, les travaux anticiperont les opérations de maintenance initialement prévues lors des arrêts techniques de 2015 et 2017. De nombreuses améliorations et quelques innovations contribueront à donner au « Nivôse » un nouvel essor.

JPEG

La mise au bassin ouvre ainsi une période intense d’activité industrielle qui mobilisera l’équipage du « Nivôse » pendant plusieurs mois, période qui sera principalement marquée par la remise à flot du navire en avril puis par un transit retour sous remorque vers La Réunion en juin ou juillet. La pleine disponibilité technique du « Nivôse » devrait être recouvrée au cours du dernier trimestre 2015.

Dernière modification : 05/06/2015

Haut de page